Mais au fait, c'est quoi au juste un "serial" ?

Publié le par Charles Jude

A force de dire que Les Périls de Charles Jude sont un serial... on aurait tendance à oublier d'expliquer ce qu'est justement un serial. Héhéhé. Voilà le genre de définition que l'on peut trouver sur Wikipédia :

"Le terme serial désigne un type de films à petit budget, très fréquent dans la première moitié du vingtième siècle, mais aujourd'hui obsolète, fonctionnant selon le principe du feuilleton. Un serial se compose de plusieurs épisodes (quinze en moyenne), ceux-ci étant diffusés successivement dans une même salle de cinéma, en première partie d'un ou deux long-métrages à budget plus conséquent. Le premier épisode d'un serial est diffusé dans les salles lors d'une première semaine, la deuxième partie est diffusée la semaine suivante, la troisième partie, la semaine d'après, etc. Les différents épisodes doivent s'achever, autant que possible, par un cliffhanger, pour inciter le spectateur à venir voir l'épisode suivant.

Il s'agit généralement de films d'aventures (Les Mystères de New York, Tarzan...), de westerns (les Justiciers du Far West...) ou de films de science-fiction, puisant souvent leur inspiration dans les comics (Flash Gordon, Superman...).

Le serial vise principalement à divertir le public, non à créer des oeuvres profondément originales ou d'une grande beauté artistique. A cet égard, il a souvent été regardé avec dédain par les historiens du cinéma, qui lui reprochent son manque d'ambition et d'originalité."

Aujourd'hui, au contraire, on commence à parler du serial avec beaucoup plus de respect. Au point tel que de nombreux cinéastes y font aujourd'hui références. Et pas seulement les films "populaire". Ce qui est amusant avec les serials, c'est que la plupart des gens n'ont jamais entendu ce terme. Et pourtant, dès qu'ils en voient un, on les entend dire "Ah oui je connais ce genre de trucs" alors qu'ils ne sont plus diffusés nulle part.

Dans cet article, je vous joins d'ailleurs la bande-annonce de ce qui était réputé pour être le meilleur sérial américain. La série des Périls of Nyoka. Bon visionnage.


Commenter cet article