Le cinéma, c'est pas tous les jours facile

Publié le par Charles Jude

Bonjour

Bon, le gros tournage de Saint-Goustan approche. On n'a pas encore trouvé la charette. Je ne pensais pas que ce serait aussi délicat. Les 7 et 8 juin sont vraiment un week-end difficile à organiser. Entre les figurants, la voiture, les acteurs, les lieux de tournage, la mairie, les décalages de dates, les gens absents... Mais bon, autant tenir bon. On verra bien. On va bien réussir à filmer les péripéties de Charles Jude !

Surtout que deux nouvelles associations ont rejoint l'aventure. Celle des voitures anciennes de Saint-Avé, la Cavac, dont l'un des membres vient nous donner un coup de main à bord d'une magnifique Torpedo 1926 bleue. et l'association des Arts et des autres en la personne de Patrick Joliot, un acteur dont le rôle de sbire, de bras droit armé de Nathan Wilde semble sier à merveille.

Enfin, la mairie de Vannes nous a donné l'autorisation de filmer à l'hôtel de ville en septembre. Une très, très bonne nouvelle.

Ah oui, et preuve que si Saint-Goustan bloque un peu, les autres tournages s'annoncent plus simples, nous avons été livrés de deux accessoires clés plutôt sympas. Une croix en bois de 2 m et un faux coffre-fort (en photos).

Petit jeu pour les commentaires : à quoi selon vous, ces deux accessoires vont-ils servir ? Ceux qui savent n'ont pas intérêt de "spoiler" !


Commenter cet article

wulong 30/05/2008 16:14

pour les accessaoires en fait c'est simple:le réal devra,si il fait mal son taf,partir en pélerinage à lourdes avec la croix sur le dos et se vera enfermé jusqu'a la fin de ses jours dans le coffre!
non,sérieusement,le réal a meme invoqué le seigneur pour la réussite de son projet...le coffre fort contient le budget du film en espèces,et oui aucune banque n'a relevé le défi de garder une telle somme en son sein...